6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 07:52

     1 ère VICTOIRE ....

 

 

MAIS LE COMBAT N'EST PAS TERMINE !

 

 

    2-ter.jpg

"Le Républicain Lorrain" (8 janvier 2014) ...à lire plus bas 

 

 

 

   L'usine de biométhanisation sera construite sur la zone industrielle de Boulay-Moselle ....

 

 

3-ter 

  (en face de la déchetterie, photo ci-dessous)  

 

 

Début des travaux au printemps 2014! 

 

P9180006.jpg 

 

 

Douze mois de combat et d'actions récompensés : c'est une belle satisfaction pour l'Association de Défense du Pays de Nied (ADPN) qui se bat depuis de nombreux mois contre le lieu d'implantation envisagé à l'origine, à proximité des maisons.

 

 

MAIS...L'ADPN NE CRIE PAS VICTOIRE.

 

 

 

     L'ADPN a réussi à faire déplacer le lieu d'implantation.

 

 MAIS, même sur la zone industrielle, les dangers, les nuisances et les risques demeurent

(voir ci-dessous )

 

Image0055

 

Ce "blog" est toujours d'actualité : les nuisances (visuelle, sonore et olfactive) et les risques (bactériologique, sanitaire et accidentel) ne disparaîtront pas, même sur la Z.I. 

 

 

 

 

ILLUSTRATION DE CE QUI ATTEND L'ENTREE ET LA Z.I DE BOULAY : RIBEAUVILLE

 

 

C'est pour cela que l'ADPN va continuer à se battre afin d' établir un cahier des charges à respecter par les porteurs du projet (à consulter sur http://www.adpn-asso.org/index.php?cat=CONTRE) .

 

La communauté de communes du Pays boulageois (CCPB) a lié son accord pour l'achat de l'eau chaude à l'obligation pour cette usine de biométhanisation de s'implanter sur la zone industrielle de Boulay.

SAGE DECISION....MAIS, LE COMBAT CONTINUE POUR ETABLIR UN "CAHIER DES CHARGES" A RESPECTER OBLIGATOIREMENT.

 

Article RL (com'com)

 SOYONS VIGILANTS !!! 

   

 

Published by jmmathe - dans ACCUEIL
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 06:04

ARGUMENTAIRE « USINE » : les « + », les « - » ; BÉNÉFICES/RISQUES ;  POUR/CONTRE....  

   

¤ LES « » : méthanisation = « voie d'avenir »?

 

La méthanisation apporterait une réponse énergétique et écologique à la question du traitement et de la valorisation des déchets : électricité + eau chaude  (= cogénération).....OUI , pour les unités individuelles de méthanisation à la ferme...NON pour les "usines à gaz";

  

► Méthanisation = dépollution  (moins de GES, gaz à effet de serre) ?

 

 

¤ LES « - » : AUCUNE INFORMATION (=projet monté en secret, sans aucune concertation préalable)

 

Des impacts négatifs sur la population : 

 

  • une pollution visuelle : même sur la zone industrielle, l'entrée de Boulay sera défigurée à jamais (3 cuves de 23 mètres de diamètre et 6 mètres de haut et des silos de 100 mètres de long) ;

  •  

  • des nuisances sonores : le bruit du cogénérateur 24h/24 + un important trafic de tracteurs (combien?) venus des villages aux alentours  (> 30 tonnes/jour = fumier + lisiers + maïs)  le coût écologique des transports : combien de CO2 dégagé par le transport des différentes matières avant et après transformation ?

  •  

  • des nuisances olfactives  sous les vents dominants : odeurs de fumier et de lisier lors du déchargement + « œufs pourris » (H2S) + silos de stockage (=ensilage)>>> A-t-on pensé à un système de capture des odeurs?.

 

Des risques bactériologiques, sanitaires et accidentels (quel impact sur la santé?) :

 

1/ Une usine de méthanisation ne se construit pas n'importe où :

  • Agriculteur/méthaniseur = 2 métiers très différents (il faut un personnel formé aux risques)...l'agriculteur devient "ENERGICULTEUR";     

  • ce n'est pas un « jouet » : industriellement, c'est une « usine à gaz ») et même en Z.I, il y a des risques!

     

2/ Risques sanitaires et risques d'accidents (sources : études INERIS) :

formation d'une atmosphère explosive (une usine a « implosé » en 2007 en Allemagne);

d'éventuelles dispersions toxiques accidentelles : 4 morts en Allemagne en 2005 dues à des émanations de sulfure d'hydrogène ou H2S (1/ gaz retrouvé dans les poumons des 36 sangliers morts en Bretagne en juillet dernier ; 2/ la commission allemande des nuisances demande pour tout rejet de + 2kg d'H2S -combien de fois plus à Boulay?- une distance minimale de 800 mètres de tout lieu habité).

épandage accidentel ;

méthanisation = de nouvelles bactéries (inconnues, auparavant) ;

risque de botulisme, selon l'Académie Vétérinaire Allemande (30 cas récents dans le Mecklembourg).

 

LA COGÉNÉRATION (électricité + vapeur) EST UNE HÉRÉSIE ÉCOLO-TECHNICO-ÉCONOMIQUE ! 

 

Quel impact sur l'environnement ?:

1/ Étude des sols ?

2/ Zone inondable (une rivière, le Kaltbach, à proximité) ?

3/ L'épandage du digestat :

  • Le digestat (azote minéral) plus nocif que le fumier : celui-ci enrichit le sol alors que le digestat l'épuise.

  • La méthanisation du lisier : un procédé qui valorise les effluents d'élevage, mais ne résout pas la question des rejets azotés ;

  • Quelles zones d'épandage ?;

  • La pollution des eaux ?

 

Des CIVE (cultures intermédiaires à vocation énergétique)?

 

>>>> qu'on cesse de produire de la nourriture pour produire de l'énergie

 

  • Maïs (5 000t/an) = céréale peu écologique, ce n'est pas le rôle des « cultures énergétiques dédiées » (→ détournement de terres + GES↑);  

  • Plante énergétique la moins chère par m3 de méthane : CE N'EST PAS UNE RAISON!

  • Le maïs favorise l'érosion des sols, demande beaucoup d'engrais et toujours plus de pesticides;

  • Il existe d'autres espèces vivaces pour remplacer le maïs : sorgho, mauve de Virginie, faux chanvre, miscanthus, etc... 

  •  

QUELS COÛTS POUR LA COLLECTIVITÉET LES CITOYENS ?(impacts économique et financier pour le contribuable ?)

  • Activité considérée de « nature agricole », donc exempte de taxe professionnelle et de redevance pollution : c'est pourtant une activité industrielle polluante (pollueur = payeur) ; 

  • Ce modèle de développement industriel de l'agriculture se fait aux frais des contribuables (= subventions) : c'est de l'argent public pour un projet privé  la production d'énergie elle-même, à rendement peu élevé, ne justifie pas une aide particulière.

  • Soutien à la filière « méthanisation » (0,20€ le kw racheté par EDF) 300M€/an et +1% sur la facture électricité ;

  • Est-il fait un bon usage des deniers publics?

           NON...c'est une technologie chère pour la lutte climatique : la tonne de CO2 évitée par le biais du biogaz  coûte 300€ contre 20€ quand l'Etat finance la rénovation énergétiques des bâtiments.

  • De tels projets, dont la rentabilité est le souci n°1, vont à l'encontre du développement durable → bénéfices pour les porteurs de projet, nuisances pour les habitants !

     

Les conséquences sur la valeur du patrimoine :

 

  • Le coût sociétal de l'implantation de cette usine (notamment la perte de valeur foncière des quelques propriétés riveraines du site) sera-t-il intégré à l'étude économique justificative et une compensation financière est-elle prévue pour les riverains?

 

Le rôle des élus ?

Les élus (com'com et municipalité) doivent tenir compte des avis de la population et non des intérêts économiques (que des avantages, pas d'inconvénients avec la méthanisation !).

Une unité collective de méthanisation agricole de ce type (taille, quantités traitées, nombre d'associés...) n'a rien de comparable avec les unités individuelles de méthanisation à la ferme (une quinzaine en France).

ADPN : www.adpn-asso.org

Published by jmmathe - dans ACCUEIL
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 09:04

UN PEU D'HISTOIRE :

Article publié dans "Le Républicain Lorrain" du 11/3/2009; édition de Saint Avold; rubrique "Boulay" :

<Le porteur du projet est un agriculteur local (Yves Richet). Son projet consiste, à partir de résidus agricoles (la biomasse), d'effluents d'élevage et de boues issues de la station d'assainissement de fournir de l'électricité et de la chaleur...La puissance électrique qui résulterait de cette unité est estimée à 526 Kwh et la puissance thermique à 565 Kwh, dont 460 disponibles pour le chauffage des installations voisines..
Ce projet ne date pas d'hier; M.Richet et ses partenaires institutionnels y ont mûrement réfléchi, et l'on passe maintenant à la phase d'étude approfondie, en liaison également avec l'agrandissement de la station d'épuration du SIEPB (syndicat intercommunal pour l'environnement du pays boulageois).
André Boucher, avec sa triple casquette de maire de Boulay, de président de la communauté de communes et de vice-président du Conseil général, y voit "le projet d'un monde agricole qui bouge et a envie de réussir" avant de souhaiter que le dossier soit prêt avant l'été, y voyant "un intérêt financier pour la ville, la communauté de communes et le contribuable"...
"1m3 de biogaz produit représente 6Kwh, les déchets produits par une vache équivalant à l'économie de 250 litres de fuel et une tonne d'herbe 108 litres", a précisé le représentant de Trame>...


MESSIEURS...IL N'Y A PAS QUE L'ARGENT !!!
QUE FAITES-VOUS DES PAYSAGES ?
ET SURTOUT DES NUISANCES ?...

Published by jmmathé - dans ACCUEIL
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 07:02

...COMMENT ÇA MARCHE ?:

 

CI-DESSOUS, un exemple d'unité individuelle de méthanisation à la ferme, une quinzaine en France : très différente de l'unité collective d'Y.Richet :

 Documents reproduits avec l'aimable autorisation de "MT Energie".

Published by jmmathé - dans ACCUEIL
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 14:04

NON À " L'USINE À GAZ"

BOULAY (6000 habitants), SOUS-PREFECTURE DE MOSELLE EN LORRAINE.

57-moselle.jpg
L'IMPLANTATION EST PRÉ
VUE À LA SORTIE NORD DE BOULAY*, EN DIRECTION DE ROUPELDANGE (à 1 km), LE LONG DE LA RD 19...

VOIR : LE P.L.U (plan local d'urbanisation)

Ce serait donc à quelques dizaines de mètres du quartier de la "Rue des Huiliers" (une centaine d'habitants) et de la Cité scolaire (1600 élèves)...

Les maisons du quartier "Sous les Crêtes" auraient une vue plongeante sur le site!

Sans oublier, ROUPELDANGE à moins de 1000 mètres, HINCKANGE et GUINKIRCHEN!!!


ON NE PEUT LAISSER FAIRE UN TEL "MASSACRE" DES PAYSAGES!!!

 


* MERCI pour les images de Stéphen de Hond (You Tube)

Published by jmmathé - dans ACCUEIL
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 13:30

* "Après les éoliennes, la biométhanisation!"(titre emprunté au "Républicain Lorrain")


* Boulay ( à 25 kms de METZ) se penche "résolument" (?) vers les énergies renouvelables.














* Ce projet de construction d'une usine de biométhanisation est sur les rails.

(Photo prise par JMM à la station biogaz de REDANGE au Luxembourg)

*A l'origine de ce projet, Yves RICHET, agriculteur à Boulay (Ferme des Gardes) conseillé par "MT Energie" , la Chambre d'agriculture et "TRAME"  .

Published by jmmathé - dans ACCUEIL
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 08:03



2014

 

VISION D'APOCALYPSE QUI POURRAIT DEVENIR RÉALITÉ À BOULAY EN.... 2014!!!

 

DES PRÉCÉDENTS :

 
*  A l'image de cette usine de DAUGENDORF  en Allemagne....qui a "implosé" au lendemain de sa mise en service (16/12/2007).

Et, l'explosion du 8/11/2005 à RHADEREISTTEDT (Allemagne) = 4 morts ! 

ATTENTION DANGER !

Published by jmmathé - dans ACCUEIL
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 15:21

  NON

  À

  L'USINE

  DE

  BIOMÉTHANISATION

   ICI

vue aérienne de boulay

A BOULAY (57220), A QUELQUES DIZAINES DE MÈTRES DES HABITATIONS (RUE DES HUILIERS), D'UNE CITÉ SCOLAIRE (1600 élèves) ET AU COEUR DE LA VALLEE DE LA NIED.


À VOIR ICI : LES PAYSAGES AVANT "DESTRUCTION" (Images : JMM)

  + PÉTITION ...

"..Le développement de ce type d'énergie est très important mais il ne doit pas se faire contre les populations locales et l'exemple [Boulay] que vous me citez est préoccupant. En aucun cas, l'écologie ne doit être punitive et aller contre les citoyens..." (Ségolène ROYAL dans un courrier adressé à l'auteur de ce blog, le 14 juin 2011)

 

DÉFENDONS-NOUS AUJOURD'HUI.

DEMAIN, IL SERA TROP TARD!

Published by jmmathe - dans ACCUEIL
commenter cet article

Projet" Biogaz" A Boulay

  • : Pas de ça en face de chez moi!
  • Pas de ça en face de chez moi!
  • : L'unité de méthanisation de Boulay sera opérationnelle en 2015. Après une 1ère victoire (déplacement du site d'origine), les porteurs du projet se doivent maintenant de respecter un certain nombre de règles de sécurité et d'environnement.
  • Contact

Recherche